Sabine Harel

Je suis Sabine Harel,

Art-thérapeute, créative passionnée & intarissable rêveuse dédiée à vous offrir un espace pour imaginer, inventer et guérir.

Mon histoire créative

La créativité a été pour moi une histoire de transmission, de cadeaux déposés sur ma route de femme par des femmes. Grâce à elles j’ai exploré et nourri mon imaginaire. J’ai pu m’exprimer sans risque de jugement et sans attente de résultat. 

Toutes ces femmes font partie de mon histoire.

Ma grand-mère fut la première femme à me transmettre l’amour de la créativité : j’avais tout juste 12 ans…

Je vous souhaite une bonne écoute… : 

…ou une agréable lecture :

J’avais 12 ans lorsque j’ai entamé ma route créative. 

C’était avec ma grand-mère qui tissait de grandes tapisseries murales. Elle mélangeait les matières, elle osait aller là où je ne pensais pas que l’on pouvait aller. 

Assise à côté d’elle, face à l’immense cadre en bois qui accueillait son travail, j’ai appris.

J’ai appris à oser, à explorer, à mélanger les matières au gré de mon ressenti. Il n’y avait pas d’objectifs de résultat, pas de règles si ce n’est l’incroyable sensation de pouvoir juste tester. C’était doux, enivrant et un peu effrayant !

La première pierre de ma relation à la créativité était posée et le chemin n’a jamais cessé

À 16 ans j’ai installé un laboratoire argentique dans notre maison de campagne  et je suis partie photographier le monde. 

À 17 ans, ma marraine, Madeleine, me transmettait son amour et sa maîtrise de la reliure. Toucher le cuir, le sentir glisser sous mes doigts. Décortiquer un livre et le voir surgir, fort et beau ! La reliure est un art des mots et de l’histoire qui m’a permis de magnifier des livres chers aux cœurs des personnes que j’aimais. 

Après mon bac j’ai fait une année de prépa en arts appliqués et suis partie étudier l’histoire de l’art. J’ai adoré découvrir cette histoire incroyable qu’est la relation de l’homme à l’art. Voir comment les peuples se l’approprient, sentir les traditions et l’histoire de notre humanité au travers de ces merveilles qui ont traversé les siècles. 

J’ai été bousculée, surprise, étonnée et j’ai aimé cela ! 

À 23 ans je partais vivre à Londres où je me suis inscrite à un cours de sculpture métal.

Cette matière m’a envoûtée, fascinée. Je partageais l’atelier d’un sculpteur en terre qui m’a transmis avec une infinie patience son art. 

L’acier – l’argile – l’argile – l’acier… j’ai choisi l’acier.  

Je suis rentré en France, et je me suis lancé en sculpture métal. Cette expérience était incroyable. L’acier et moi devions apprendre à dialoguer. Il me résistait et j’aimais cela. Il me permettait de canaliser mon énergie et je lui en sais gré aujourd’hui… 

J’ai compris que mon rapport à la matière était le reflet de ma vie intérieure.

Après la naissance de mes deux garçons, je me suis formée au graphisme pour nous permettre de vivre à la campagne. La création numérique m’a ouvert les portes d’un monde que je ne connaissais pas. Doux et calme.

Il y a 3 ans, je me suis formée au tissage de l’osier, et j’ai décidé de poser mes valises près d’un tour, celui de Sarah. Elle m’a transmis les gestes et l’amour de la terre.

C’est là où j’en suis aujourd’hui. 

Du haut de mes 12 ans, les doigts dans une tapisserie géante, à la remise en état d’un vieux laboratoire photographique argentique, en passant par la reliure, le dessin de nus et la sculpture métal à Londres, sans oublier le design digital et l’apprentissage de la céramique, je suis la preuve vivante que les pensées limitantes en matière de créativité sont là pour être brisées.

La créativité ne suit aucune règle, elle est vivante, ici, maintenant, en chacun de vous.

L'aventure de Sa-cha

Sa-cha a été une aventure extraordinaire. Une étape qui m’a permis d’être là aujourd’hui. Un pont entre ma vie de salariée et mon choix de devenir art-thérapeute.

En créant Sa-cha il y a trois ans, je me suis autorisée à vivre et à affirmer la créativité qui sommeille en moi depuis toujours. Je me suis laissée guider par l’indéfectible sagesse des plantes pour déployer mes ailes comme elles savent déployer leurs feuilles. 

Sa-cha m’a offert du temps, celui nécessaire pour trouver ma voie et oser m’y abandonner.

Sa-cha s’en est allé pour laisser place à ce que vous découvrez ici sur ma page et sur mon site internet. Je suis fière et heureuse de cette route parcourue qui m’a amenée là où je suis aujourd’hui. 

L’aventure de Sa-cha s’est terminée pour qu’une autre, incroyable, puisse commencer.

Le temps est venu

Je crois profondément qu’en vous connectant à votre créativité vous pourrez embrasser et garder vibrante votre lumière intérieure.

Vous n’avez pas besoin de mériter du temps pour créer, ce n’est ni un luxe ni un privilège auquel on peut accéder une fois qu’on l’on est épuisé.

Le temps est venu de révéler votre créativité. 

Quels que soient vos rêves ou vos obstacles, vous avec la force de créer de l’espace pour prendre refuge dans la beauté et le pouvoir de l’imagination.

Créer un lieu refuge,

Commencez votre voyage créatif

Envie d'échanger ?

Par téléphone ou WhatsApp : Sabine Harel – 07.88.71.17.41

N'hésitez pas à me faire part de vos questions ou de votre situation et je reviens vers vous très vite.

Pré-inscription à l'atelier créatif

Par téléphone ou WhatsApp : Sabine Harel – 07.88.71.17.41

Laissez- moi un message et je reviens vers vous.